entete album pinocchio k.bd
Pinocchio, c’est le conte de Carlo Collodi écrit à la fin du XIXe siècle. Il met en scène un pantin de bois, créé par Gepetto, qui vient à la vie en rêvant de devenir un véritable enfant. Pinocchio, c’est aussi la bande dessinée de Winshluss, parue en 2008 et récompensée au festival d’Angoulême. L’auteur y adapte de façon trash la gentille histoire de la marionnette, en transformant Pinocchio en robot insensible. Dans cette révision contemporaine du conte italien, le personnage principal vivra maintes aventures, croisant sur son chemin la lie de l’humanité, accompagné d’un cafard écrivain raté et alcoolique.
Pinocchio méritait-il le Fauve d’or 2009 ? Incontestablement oui d’après l’équipe de KBD. Car Winshluss a eu le droit à foule de compliments sur les différents blogs des chroniqueurs. Certains relèvent toutefois le peu de bulles qui accompagnent les planches, ce qui va à l’encontre de l’idée qu’ils se font d’une bande dessinée. D’autres avouent ne pas adhérer au style graphique de l’auteur.
Mais ces reproches sont infimes par rapport aux nombreuses qualités relevées dans les chroniques. Le scénario, qui transforme habilement et sans concession le conte de Collodi en satire sociale est unanimement salué. Les membres de l’équipe KBD ont été impressionnés par le déconcertant décalage entre l’histoire originale et cette adaptation rythmée et pleine d’humour noir.
La qualité du travail de Winshluss au dessin, comme celui de Cizo à la couleur, sont également et globalement portés aux nues. Les multiples ambiances graphiques, obtenues par l’utilisation de nombreuses techniques différentes, ont plu à presque tous les blogueurs de KBD. Maîtrise et souci du détail caractérisent, selon eux, les réalisations des artistes.

Lisez Pinocchio de Winshluss ! Tel est le message de KBD. Tant Mo’ la fée, Nico, Vicklay, Caro que Paul B ont adoré. Yaneck et Oncle Paul ont montré pour leur part une légère réserve, mais ils s’associent au reste de l’équipe pour encourager tout amateur de BD à ne surtout pas éviter le Pinocchio de Winshluss.

avatar vicklay couleur transp
Publicités

"

  1. Fan de bd dit :

    Vraiment bien la chronique! pour ma part je n’adhère pas au dessin!Vivement la prochaine! Bravo pour la clarté et le coté synthétique de l’article! à suivre

  2. Benjamin dit :

    Très bon article ! Bien fait et tout et tout ! Pour moi c’est n très bon album, d’une très grande richesse graphique et très bien construit. Au moins ce fauve d’or, je le comprend… contrairement à celui de cet année…

  3. Lunch dit :

    Ahah Benjamin, même remarque de mon côté !

  4. […] nos (ses) services. On trouve déjà dans ce spectacle ce qui fera plus tard la grande qualité de Pinocchio mais aussi de Smart Monkey, Monsieur Ferraille ou  Pat Boon. Un humour noir, corrosif et mordant ; […]

  5. […] Ping: Pinocchio | K.BD […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s