Mamette
Mamette est une appellation courante pour les grands-mères dans certaines régions de la France, tout comme vous appelez sans doute la vôtre Mamie. Mamette c’est aussi la très célèbre héroïne de Nob, Marinette de son prénom. Si vous n’en avez jamais entendu parler, c’est sans doute qu’il est temps pour vous de quitter votre ermitage.
Mamette est une petite grand-mère tranquille et rigolote qui croque la vie (et les gâteaux) à pleines dents (ou à pleins dentiers). Lunch aime à répéter qu’elle surfe sur la vieillesse comme un ado sur son skate. Entourée de ses amies du troisième âge, elle nous propose une petite escapade au pays des « petits vieux ». Ça tombe bien, c’est notre thème ce mois-ci, vous aviez remarqué ? Alors Choco, Lunch et moi sommes allés enquêter pour vous sur cette drôle de dame.

D’abord resituons l’auteur. Nob signe également sous les noms de Bruno Garcia et de Bruno Chevrier (son vrai nom). Scénariste, illustrateur et coloriste, il a également été rédacteur en chef du magazine Tchô ! pendant 6 ans. Depuis 2002, il a sorti Bogzzz (4 tomes, série terminée), Mon ami Grompf (8 tomes à ce jour) puis Mamette (5 tomes à ce jour) et son spin-off Les Souvenirs de Mamette (3 tomes à ce jour). Et ce n’est pas tout, car il s’amuse aussi à coloriser les albums des autres, comme les derniers Titeuf ou encore Alice au Pays des Singes.
Ses propres grands-parents et ses souvenirs d’enfance lui ont inspiré les principaux personnages de Mamette.

Elle, c’est un petit bout de bonne femme tout rond. Elle est drôle, aimable, serviable et généreuse, poétique et rêveuse, et terriblement gourmande ! Elle est entourée de toute une panoplie (que Choco qualifie de « savoureuse ») de personnages attachants : son amie Mlle Pinsec, sèche et acariâtre ; Mme Vidal, hypocondriaque égocentrique ; Maxou, jeune rebelle et sa maman célibataire ; Ginette, ancienne institutrice sourde comme un pot ; M. Bruneau, amoureux timide ; Choupinet, le fils distant de Mamette… Une galerie qui va à la fois se réduire et s’agrandir avec les tomes suivants : Lola, la petite-fille de Mamette, ou encore Camille Desplanches, ancien comédien amnésique.

Avec tous ces personnages, avec son trait et ses couleurs tout en rondeur, en douceur et en fraîcheur, Nob nous invite dans un univers tendre, où vieillesse ne rime pas avec déchéance. Il offre au contraire un regard neuf et attendrissant où apparaît un troisième âge plein de joie de vivre.
Grâce au modèle du strip en pleine page, l’auteur livre une BD drôle et intelligente qui s’adresse à la fois aux enfants et aux adultes. Car derrière les aventures innocentes de notre petite Mamette, il montre aussi toutes les difficultés et le quotidien des personnes âgées : le veuvage et la mort, la solitude et l’oubli des familles, les problèmes de santé, le choc des générations. Cette série joue avec les clichés, mais elle reflète notre monde où les personnes âgées n’ont plus la considération que leur apportaient les générations précédentes, ce même monde où règnent le chômage, la technologie à outrance, le manque d’estime pour la jeunesse. Bref, cette série appelle à réfléchir sur la place que nous laissons à nos Anciens dans une société qui les dépasse. On y retrouve nos proches, ceux qu’on aime ou qu’on a aimé, leurs défauts et leurs qualités, et on s’ouvre à l’émotion qui se dégage de chacune des cases.

Les nombreux atouts de cette série font que Lunch la qualifie, en parallèle avec Les souvenirs de Mamette qui retracent l’enfance de notre héroïne, de l’un des fers de lance de la collection Tchô !.

On l’a dit :
Choco : Adoptez Mamette !
Lunch : Chaque album est un peu une bouffée d’oxygène qui nous rapproche de nos aïeuls et qui nous fait les aimer.
Moi : Mamette, c’est un grand vent de fraîcheur.

avatar-badelel-couleur-transp

Publicités

"

  1. lasardine dit :

    ce premier volet ne m’avait pas emballée, mais je suis très vite tombée sous le charme incontestable de Mamette avec le premier tome de ses souvenirs puis les suites de celui ci… je vais lire le 4 ces jours ci!

  2. Badelel dit :

    Le premier m’a tout de suite emballée, et j’ai suivi la série (ainsi que Les souvenirs) avec toujours autant le plaisir. Le 5 est assez différent cela dit. J’ai moins accroché au niveau de l’ambiance, mais il apporte autre chose à Mamette.

  3. […] série débutée en 2012 – Mamé (Loïc Dauvillier & Deborah Pinto), 6 Pieds sous terre, 2008 – Mamette (Nob), Glénat, série débutée en 2006 – Mémoire dans les poches, La (Luc Brunschwig & […]

  4. […] Aujourd’hui, elle a décidé de partager ses meilleures recettes. Après la série principale Mamette qui a fait le succès de Nob et son spin-off Les souvenirs de Mamette, voici un hors-série fort […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s