petit-livre-bd

Nous terminons notre sélection estivale avec Le petit livre de la Bande Dessinée, un album bien sympathique qui plaira assurément à tout amateur du 9ème Art. Sur près de 200 pages, Hervé Bourhis et Terreur Graphique dressent un historique du médium, qui commence dès l’âge de pierre.

Pas simple de raconter une année de production en trois pages maximum (voire un siècle, pour ce qui est du 19ème). Mais c’est la grande réussite de cet ouvrage. Les deux compères ont effectué un remarquable travail de synthèse, aussi bien dans le choix des artistes et œuvres retenus que dans le traitement graphique et rédactionnel. Des textes qui vont à l’essentiel et ne sont pas dénués d’humour (jeux de mots et calembours sont légion).

Structurée en planche de type gaufrier 9 cases (qui varie entre 6 et 12 selon les pages), chaque année est ponctuée par un album phare. C’est ici que réside une autre bonne idée des auteurs : faire appel à leurs camarades pour illustrer l’album de l’année. Et les collaborateurs sont nombreux. Pas moins de 70 ont répondu présents. Ce travail de réinterprétation des couvertures d’albums cultes est d’une richesse incroyable. Quand certains se contentent de reproduire fidèlement l’originale, d’autres s’amusent à la détourner, la pasticher, l’épurer… Tous sont fans et ça se voit ! Ces illustrations en couleurs contrastent à merveille avec ces planches au noirs, gris et blancs tranchants.

Une bonne occasion pour nous, lecteurs et collectionneurs, de jouer à « mais qui à refait cette couverture ? » ou de s’interroger sur la présence ou l’absence de chaque titre sur nos étagères. Côté auteurs, justement, difficile de savoir qui d’Hervé Bourhis ou de Terreur Graphique a fait quoi : certes, Bourhis a déjà signé d’autres « Petits livres » (successivement du Rockdes Beatles et de la Cinquième République) mais sa contribution n’est sans doute pas qu’historique. Quant à Terreur Graphique, il semble jouer au caméléon graphique avec un brio lui permettant de passer de la ligne la plus claire à la ligne la plus sale avec aisance. Un trait nourri à toutes les sources.

Hervé Bourhis et Terreur Graphique ont pris un parti très franco-français en développant une vision peut-être un peu trop étriquée de la bande dessinée. Certes on parle un peu de comics et notamment de la guéguerre super-héros Marvel/DC, certes quelques titres phares du manga sont annoncés, mais les bandes dessinées dépassant les frontières de l’hexagone sont minoritaires… il y a pourtant une histoire du 9ème Art riche de par le monde ! Cependant, ce Petit livre n’est en rien une encyclopédie de la bande dessinée. C’est certes une rétrospective des grands moments et des grandes influences du 9ème Art, mais c’est une rétrospective personnelle et complètement partiale. C’en est d’ailleurs truculent. Alors oui, pas beaucoup de manga (voire vraiment juste l’essentiel résumé à son très très strict minimum), quelques super-héros et beaucoup de BD underground et/ou indé, mais en même temps, on y retrouve surtout les influences personnelles des auteurs.

Lunch : «  Le Petit livre de la Bande Dessinée est un ouvrage indispensable à tout bédéphile – bien qu’il soit probablement indigeste pour un non-initié, peu au fait des nombreuses références et clins d’œil – empli de notes d’humour indispensables pour éviter toute monotonie de lecture. »

Badelel : « Quoiqu’il soit difficile de tout retenir, surtout vu la somme d’informations au centimètre carré, on se sent quand même un peu plus érudit à la sortie qu’à l’entrée, voire un peu moins inculte. »

Mitchul : « Alors bien entendu, les auteurs ne sont pas dupes, il y a d’inévitables oublis. Mais pour ma part, je n’ai pas observé de manques flagrants. Dans l’ensemble, toutes les grandes périodes, auteurs et œuvres incontournables sont évoqués. »

Champi : « La lecture d’une traite en est fortement déconseillée sous peine d’overdose d’informations et de styles, mais un picorage régulier semble salutaire pour entretenir sa science du genre et l’élargissement de ses horizons graphiques et scénaristiques. A vous d’y plonger. »

Mitchul

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s